FR EN

EXPOSITION

27 JAN - 08 AVR 2012
49 NORD 6 EST - FRAC LORRAINE - METZ (57)

formes brèves, autres, 25

Curatrice : Anja Isabel Schneider

images/manifestation/goethe.1.jpg
Ewa Partum Ewa Partum Amélie Dubois Alejandro Cesarco Ján ManČuška Ewa Partum Vue de l'exposition Charles Sandison  
 

Ewa Partum, Aussage Pur – Goethe in Goethe Aktion, Kurfürstendamm und Fasanenstr, Berlin, 1997 © Ewa Partum, ADAGP, Paris, 2011

Entrer dans un livre en trois dimensions, voici la proposition d’Anja Isabel Schneider qui a considéré son exposition comme une lecture en soi, soumise aux interruptions et suspensions engendrées par l’architecture du lieu. Les œuvres choisies examinent les relations et interactions entre le texte et son lecteur, la condition, l’acte et le processus de lecture, d’où émerge le sens.

De la forme brève dans l’espace de Ján Mančuška aux poèmes conceptuels d’Ewa Partum, du palimpseste sonore d’Amélie Dubois à la taxinomie de mots inventés par Fabio Kacero, des jeux de lettres d’Anna Barham au ballet de mots de Charles Sandison, ces oeuvres prédisent les changements de comportement des lecteurs à l’ère du numérique. Inscrite dans les espaces du 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine, cette exposition invite le spectateur à discerner, à déchiffrer, à construire… et à imaginer !

Le projet d’Anja Isabel Schneider interroge les notions de lecture dans ses différentes modalités d’expérimentations, d’expériences et de structures. Cette exposition explore la question d’une lecture « fragmentaire » ou insaisissable, une lecture qui résiste et perturbe le lecteur. Est alors attribué à chaque liseur/visiteur un rôle essentiel, celui d’être acteur. Forme littéraire séculaire, les formes brèves privilégient certains genres artistiques – dédicace, poème de circonstance, index, brève, jeu de mots, mot d’esprit, haïku, fragment, maxime, etc. – et sollicitent l’imagination créatrice du lecteur. Celui-ci n’est plus seulement
récepteur, mais devient producteur. Entre textes et lecteurs, les espaces générés par les formes brèves – espaces vides ou de latence – deviennent alors une pause, un moment de réflexion, une brèche pour l’inspiration, une invitation à la création…

 

PRIX MARCO / FRAC LORRAINE POUR LES JEUNES COMMISSAIRES D’EXPOSITION, 2010

En choisissant de proposer ensemble ce Prix, le MARCO et le Frac Lorraine souhaitent offrir à de jeunes curateurs l’opportunité de développer un projet d’exposition dans les meilleures conditions professionnelles. Le jury a reçu et évalué 120 propositions en fonction de leur qualité, de leur réalisabilité et de leur adéquation aux spécificités des espaces d’exposition du Frac Lorraine et du MARCO. Anja Isabel Schneider est la nouvelle lauréate du Prix MARCO / Frac Lorraine. Anja Isabel Schneider (née à Reutlingen en Allemagne en 1976) est critique d’art et commissaire indépendante basée à Londres. Elle a résidé au Frac Lorraine à Metz durant l’été 2011 afin d’adapter son projet curatorial aux espaces et à l’esprit du lieu.

formes brèves, autres, 25 sera présentée au MARCO du 1er juin au 16 septembre 2012.

Share
 CALENDRIER
 

  JANVIER 2012  

L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 NEWS
 

Exposition / Jusqu’au 21 octobre, au Frac /Martin Beck. Dans un second temps DERNIERS JOURS !

 

La collection en région / Jusqu’au 16 nov, Région Grand Est / Trésors communs Une expo itinérante pour le Musée Mobile-MuMo2 imaginée par les 3 Frac du Grand Est