FR EN

EXHIBITION

07 MAR - 04 MAI 2014
49 NORD 6 EST - FRAC LORRAINE - METZ (57)

Une machine désire de l'instruction comme un jardin désire de la discipline

Curatrice : Catalina Lozano
Vernissage : Jeudi 06 Mars à 19h au Frac

images/manifestation/06-Lin-web.jpg
 

Candice Lin, Birth of a Nation, 2008 (détail). ©François Ghebaly Gallery, Los Angeles

Une machine désire de l’instruction comme un jardin désire de la discipline * examine les mécanismes qui fondent l’Europe moderne et capitaliste. Catalina Lozano invite à relire et relier faits historiques et conséquences actuelles (Keiller, Kirschner & Panos, Plender). Récits documentaires (Farocki), discours anthropologiques (Alves & Durham, Satorre) et propositions métaphoriques (Lin, Weber) se mêlent pour mieux déconstruire les certitudes euro-centrées. Comment l’auto-soumission au dualisme fondamental perdure-t-elle ? Comment s’intériorisent les conventions et les ordres ? Une véritable invitation à défaire et peut-être en finir avec la vision binaire du monde…

*Titre emprunté à une œuvre de Jimmie Durham de 1996

Note d’intention de la curatrice

Cette exposition examine certains mécanismes d’introduction de pratiques de contrôle social qui peuvent être conçus comme des formes de colonisation interne et qui furent nécessaires au développement de l’économie capitaliste dans le projet moderne européen. Ces processus s’accompagnèrent de l’intériorisation d’une conception de plus en plus mécanisée du corps, de la société et de l’ordre politique. Mais aussi d’une résistance populaire à la soumission qu’impliqua dans de nombreux cas l’uniformisation propre à l’instauration des premiers États-nations.
Appropriation et accumulation des terres, homogénéisation culturelle et religieuse, organisation pyramidale des autorités politiques territoriales, contrôle de la sexualité et de la reproduction, et organisation de la main d’œuvre… sont des formes de colonisation à différents niveaux qui furent introduites au nom d’un principe idéologique reposant sur les couples antagonistes nature/être humain, corps/âme-raison.
Cette méga-machine moderne capitaliste est contrebalancée, ralentie, et parfois rendue inefficace par des assemblages d’éléments humains et non-humains, de subjectivités collectives, ou de réseaux composés d’éléments divers. Elle peut donc être déconstruite, si l’on questionne et met en évidence son caractère mystique.
Les œuvres présentées dans cette exposition – dont certaines permettent de comprendre l’actualité de ces questions – ne sont pas les illustrations littérales d’une thèse historique. Elles les abordent selon le principe de contiguïté, échappant ainsi à toute formulation définitive ou logique qui chercherait à endoctriner le visiteur.

CATALINA LOZANO (Bogota, Colombie, 1979)
Commissaire d’exposition indépendante et chercheuse. En 2011, elle a cofondé la plateforme curatoriale de_sitio à Mexico.
Catalina Lozano a étudié l’histoire (Universidad Nacional de Colombia), les cultures visuelles (Goldsmiths College, London University) et la théorie et pratique du langage et des arts (École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris). Récits mineurs et relecture des discours historiques dominants sont au cœur de son travail. Parmi ses derniers projets : Being an Island (avec Kasha Bittenr, daadgalerie, Berlin, 2013), La puerta hacia lo invisible debe ser visible (Casa del Lago, Mexico, 2012), ¿Tierra de nadie? (Centro Cultural Montehermoso, Victoria-Gasteiz, 2011) et Everything has a name, or the potential to be named (avec Anna Colin, Gasworks, Londres, 2009). De 2008 à 2010, Catalina Lozano était responsable du programme de résidences de Gasworks (Londres). Elle fait partie de l’équipe artistique de la 8ème Biennale de Berlin (2014).

PRIX MARCO/FRAC LORRAINE POUR LES JEUNES CURATEURS
Lauréate de l’édition 2012 du Prix Marco/Frac Lorraine, Catalina Lozano présente Une machine désire de l’instruction comme un jardin désire de la discipline au MARCO en 2013 et au Frac en 2014. Elle succède ainsi à Inti Guerrero (2010) et Anja Isabel Schneider (2012). En 2014, le Prix Marco/Frac Lorraine fait coup double en associant un tiers partenaire : Le Sogn og Fordjane Kunstmuseum en Norvège. International et en deux temps, le prix se déploiera dès à présent en trois mouvements !

 

—————————————————

www.paris-art.com

 

Share
 CALENDRIER
 

  MARS 2014  

L M M J V S D
24 25 26 27 28 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
 NEWS
 

Dans les murs | Expositions | 25 Octobre 2019 – 26 Janvier 2020, au Frac, gratuit /Cécile B. Evans. Amos’ World & Degrés Est : Juliette Mock

 

Pour les Kids | Dimanche 14 Dec, 15h au Frac, gratuit /Visite à petits pas

 

La programmation | En Janvier au Frac Lorraine /Performance, rencontres, concert…